top of page
  • Photo du rédacteurJulie

Comment faire cesser l'aboiement excessif sur les passants?


Il n'existe pas de solution miraculeuse pour faire cesser immédiatement un chien d'aboyer sur les passants depuis la maison ou le jardin. En réalité, si ce comportement s'est répété pendant une longue période, il peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois pour changer cette habitude.


Le premier objectif est donc de prévenir la répétition de ce comportement gênant. Une socialisation adéquate joue un rôle clé pour éviter ce problème, en associant le passage devant la maison à une expérience positive et calme. Si votre chien a déjà acquis cette habitude, il sera essentiel, pendant la période de rééducation, de gérer l'environnement du chien en fermant les volets, en installant des brises-vues ou en l'empêchant d'accéder à la pièce ou au jardin où il peut observer les passants. Si cela n'est pas possible, le temps nécessaire pour rééduquer le chien sera plus long, voire impossible, et il sera généralement possible uniquement de mettre en place un interrupteur positif pour les aboiements.


Un autre objectif important est de veiller à ce que les besoins mentaux et physiques du chien soient satisfaits. Un chien qui ne se dépense pas suffisamment sera plus enclin à être vigilant à son environnement et à réagir aux stimuli extérieurs de manière excessive. Assurez-vous donc de fournir à votre chien des activités stimulantes et des exercices physiques réguliers pour favoriser son équilibre mental.


La génétique joue également un rôle important dans les aboiements excessifs des chiens. Certaines races, notamment les chiens de garde et les chiens de berger, ont été sélectionnées pour aboyer fréquemment. Il est crucial de reconnaître que la rééducation peut ne pas toujours compenser ces prédispositions génétiques. Il est important d'être réaliste quant aux attentes. Bien que certaines caractéristiques comportementales soient profondément enracinées dans la génétique de certaines races, des mesures peuvent être prises pour atténuer les aboiements excessifs. Une socialisation appropriée et la mise en place de techniques de gestion de l'environnement peuvent être bénéfiques, même pour les chiens prédisposés génétiquement.


Avec deux chiens de protection de troupeau (Berger de Podhale) à la maison, les aboiements sur les passants étaient fréquents en raison de leur instinct de protection naturel.


Pourquoi privilégier une méthode positive plutôt que la punition ?

Lorsque vous punissez votre chien pour ses aboiements (utilisation d'un collier anti-aboiement ou en utilisant un "non" très fort ou autre méthode intimidante ou violente), il ressent une émotion négative, car la punition est basée sur ce principe. Cependant, vous avez peu de contrôle sur l'association mentale que votre chien va établir avec cette émotion négative. S'il l'associe aux passants ou à vous-même, cela peut le rendre craintif ou même agressif envers les personnes extérieures ou envers vous.

Il est préférable d'adopter une approche basée sur le renforcement positif. En utilisant des récompenses et des encouragements pour les comportements souhaités, vous pouvez aider votre chien à apprendre de nouvelles réponses face aux stimulations extérieures. Cela favorise une association positive avec les passants et renforce votre relation avec votre chien. Vous aurez plus de contrôle sur le processus d'apprentissage de votre chien et vous encouragez des réactions saines et équilibrées.


Comment simplement interrompre l’aboiement ?

Pour mettre fin à un épisode d'aboiement, il est important d'enseigner à votre chien un comportement incompatible, comme revenir vers vous. Avant de lui demander ce comportement pendant qu'il aboie, il est nécessaire de lui apprendre à revenir vers vous sans distraction (passants) en effectuant plusieurs répétitions dans des conditions avec de plus en plus de distraction.

Si votre chien ne répond pas à votre demande de rappel en raison de l'excitation ou de la peur, vous devrez simplifier l'exercice (en étant plus proche du chien, en étant plus éloigné des passants, ou simplement en demandant un contact visuel au départ) ou augmenter la motivation en utilisant des récompenses plus attrayantes.


Comment apprendre à votre chien à ne plus aboyer sur les passants ?

Pour modifier le comportement de votre chien qui aboie sur les passants, il est essentiel de contrôler l'accès à la situation déclenchante (les passants) et de substituer l'aboiement par un autre comportement, comme le retour vers vous. Voici comment procéder :

  • Prenez votre chien en laisse ou en longe aux moments où des personnes vont passer à proximité. Cela vous permettra d'assurer que vous restez proche de votre chien.

  • Appelez votre chien et récompensez-le avec une récompense très motivante dès qu'il a vu les passants mais avant qu'il ne commence à aboyer. Il est important d'être réactif et de récompenser au bon moment pour renforcer le comportement souhaité qui est de ne pas aboyer.

  • Au début, maintenez une distance suffisante entre votre chien et les passants afin de faciliter l'exercice pour lui. Progressivement, vous pourrez vous rapprocher davantage des passants et/ou vous éloigner de votre chien au fur et à mesure que votre chien apprendra à répondre à votre rappel.

  • Répétez cet exercice plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours ou semaines, jusqu'à ce que le retour vers vous devienne un réflexe conditionné pour votre chien (plus besoin de l'appeler). La constance et la patience sont essentielles dans ce processus.

  • Une fois que votre chien a atteint ce stade, vous pouvez cesser de contrôler l'environnement et il reviendra vers vous automatiquement. Continuez à le récompenser à chaque retour pendant une ou deux semaines supplémentaires pour renforcer le comportement acquis et éviter qu'il ne reprenne les aboiements.

  • Ensuite, vous pouvez progressivement diminuer la fréquence des récompenses (par exemple, une fois sur deux, une fois sur trois), jusqu'à ce que votre chien n'éprouve plus le besoin de revenir systématiquement vers vous et ait perdu l'habitude d'aboyer sur les passants.

  • Si le comportement d'aboiement réapparaît à un moment donné, reprenez le processus depuis le début et progresser plus lentement entre les étapes afin de le consolider.


En suivant ces étapes et en étant cohérent dans votre approche, vous pourrez aider votre chien à abandonner progressivement l'aboiement excessif en présence de passants, tout en renforçant votre lien avec lui plutôt que de risquer d'aggraver les problèmes en utilisant une méthode punitive. Il est essentiel de privilégier une approche basée sur le renforcement positif, qui favorise des interactions harmonieuses et saines avec votre chien.


Néanmoins, chaque chien est unique et peut présenter des défis spécifiques lors de la rééducation. Si vous rencontrez des difficultés ou si vous souhaitez bénéficier d'un soutien supplémentaire, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel de l'éducation positive. Il pourra vous fournir des techniques spécifiques, corriger les erreurs éventuelles dans la mise en place du processus et vous accompagner tout au long de cette démarche.


Rappelez-vous, la patience et la persévérance sont essentielles. En investissant du temps et des efforts dans la rééducation de votre chien, vous pouvez contribuer à améliorer son comportement et son bien-être, ainsi que votre relation mutuelle. Ensemble, vous pouvez créer un environnement calme et serein, où les aboiements excessifs sur les passants deviennent un lointain souvenir.



184 vues0 commentaire

Comments


bottom of page