top of page

5 façons de protéger les articulations de son chien



La santé des articulations de nos chiens est essentielle. En effet, l'arthrose, une maladie dégénérative des articulations, est l'une des affections les plus courantes chez les chiens, touchant à la fois des chiens âgés et les plus jeunes. En fait, selon les statistiques, 80 % des chiens de plus de 8 ans souffrent d'arthrose, et même 35 % des chiens de plus de 2 ans en sont également atteints, ce qui montre que ce n'est pas seulement une maladie liée à la vieillesse. Malheureusement, l'arthrose peut être si grave qu'elle est la principale cause d'euthanasie chez les chiens au Royaume-Uni.

En tant que propriétaires responsables, il est important de prendre des mesures pour protéger les articulations de nos compagnons à quatre pattes, afin qu'ils puissent vivre une vie saine et heureuse pendant de nombreuses années. Pour vous aider dans cette démarche, le Dr Lucie, une myothérapeute canine au Happy Dog Hub, partage 5 façons de prendre soin des articulations de votre chien.


Exercice à faible impact

La première façon de protéger les articulations de votre chien tout au long de sa vie est de lui offrir le bon type d'exercice. Souvent, dans un effort pour les "épuiser", les chiens jeunes ou adultes font trop d'exercice, tandis que les chiens plus âgés n'en reçoivent pas assez car ils "ralentissent". La base de l'activité physique de votre chien devrait être constituée d'exercices à faible impact, car c'est ce pour quoi les chiens (ainsi que les chiens sauvages et les loups) ont évolué.


Les exercices à faible impact comprennent :

  • La marche à un rythme autonome. Cela signifie beaucoup de renfilage, d'arrêts, d'observation et de pause pipi, et si possible, une marche sans laisse ou en longe longue. Souvent, les promenades en laisse courte à un rythme humain sont trop rapides et trop continues pour nos toutous.

  • De multiples courtes promenades plutôt qu'une longue promenade. Les chiens (tout comme les humains) ont évolué pour être régulièrement mobiles et non sédentaires. Surtout pour les chiens plus âgés, il est utile de faire de courtes promenades multiples (par exemple, 2 x 20 minutes) plutôt qu'une grande promenade de 40 minutes. Comme pour les humains où on nous encourage à marcher régulièrement pendant la journée, encouragez votre chien à être mobile et à sortir dans le jardin toutes les 1 à 2 heures.

  • Évitez de jouer uniquement à des jeux à fort impact avec votre chien, comme la balle ou le frisbee. Au lieu de cela, proposez-leur des exercices de flair, des jeux d'intelligence ou apprenez-leur des tours.

  • Vous pouvez également inclure des exercices de mobilité simples dans la routine quotidienne de votre chien, comme des étirements assis, des exercices sur coussin d'équilibre, etc. N'hésitez pas à en discuter avec un physiothérapeute canin.




Eviter les sauts répétés

Éviter les sauts répétés est crucial pour protéger les articulations de votre chien. Les sauts, que ce soit sur les meubles ou dans la voiture, peuvent causer une contrainte massive aux articulations des chiens. Lorsqu'un chien saute d'un coffre haut, il supporte jusqu'à 6 fois son poids corporel sur ses pattes avant. Pour un chien de 30 kg, cela représente 90 kg de pression sur chaque patte avant ! Prévenir les sauts répétés est une mesure clé pour protéger les articulations de votre chien à long terme.


Voici quelques conseils pour améliorer le quotidien:

  • Votre chien ne devrait pas sauter plus haut que sa propre hauteur tant qu'il n'a pas fini sa croissance.

  • Si votre chien est petit, portez-le pour le faire entrer et sortir de la voiture.

  • Si votre chien est grand, aidez-le à monter et descendre de la voiture, ou envisagez d'obtenir une rampe ou des marches pour faciliter l'accès.

  • Limitez l'utilisation des escaliers, surtout s'ils sont glissants.

  • Si votre chien est petit, pensez à utiliser des marches ou des rampes pour l'aider à monter et descendre des meubles.

  • Si vos chiens doivent sauter sur des meubles ou prendre des escaliers régulièrement, assurez-vous que les surfaces sont rembourrées et non glissantes, par exemple en utilisant des tapis ou de la moquette pour éviter les risques de glissades.


Le bon poids

Maintenir un poids optimal est extrêmement important pour protéger les articulations de votre chien. Par exemple, si un chien pèse 25 kg mais a un poids idéal de 21 kg, il porte un kilo supplémentaire (soit l'équivalent d'un sac de farine) sur chaque patte, toute la journée, tous les jours. Pour un chien atteint d'une maladie articulaire ou en train de développer une affection articulaire, ce poids supplémentaire peut avoir un impact sur sa mobilité.

Le poids d'un chien est déterminé à 80% par son alimentation et à 20% par son régime d'exercice.

Les chiens en surpoids qui font trop d'exercice peuvent subir un stress excessif sur leurs articulations, il est donc généralement plus sûr de réduire leur alimentation plutôt que de les soumettre à des exercices intensifs.

Si vous avez des questions sur le poids de votre chien ou sur la manière de le faire perdre du poids en toute sécurité, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire, vous pouvez aussi en complément consulter mon article Le surpoids chez le chien: conseils pratiques.


Ajouter des Oméga-3

De nombreux régimes alimentaires commerciaux pour chiens sont déficients en oméga-3 ou ont un déséquilibre entre les oméga-3 et les oméga-6. Si votre chien est âgé ou souffre déjà d'arthrose, 4cyte® est un excellent supplément basé sur des preuves scientifiques pour nourrir les articulations de votre chien avec des oméga-3 puissants.

Si votre chien est jeune ou n'a pas de problèmes de mobilité, l'huile de lin est une excellente source d'oméga-3 abordable. L'huile de lin est disponible dans la plupart des magasins d'aliments naturels et doit être conservée au réfrigérateur une fois ouverte. Donnez 1 cuillère à café par 10 kg de poids corporel de votre chien quotidiennement.

Il est indispensable de consulter d'abord votre vétérinaire avant d'ajouter des huiles d'oméga-3 à l'alimentation de votre chien afin d'assurer qu'il n'y a pas de contre-indication.


Injections de Pentosan/Cartrophen®

La Pentosan/Cartrophen® est une injection de glycosaminoglycanes polysulfatés, des composants naturels des articulations qui aident à créer une matrice ou un "coussin aqueux" pour l'articulation. En raison d'une blessure ou du vieillissement, la production de glycosaminoglycanes peut être insuffisante.

Les injections de Pentosan/Cartrophen® sont une manière de "recharger" ces molécules naturelles. Si vous remarquez que votre chien montre des signes de ralentissement et que vous soupçonnez que l'arthrose en est la cause, ou si votre chien a récemment subi une intervention chirurgicale orthopédique, n'hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire.


Que dire des autres suppléments ?

Il existe sur le marché des milliers de suppléments qui prétendent aider la maladie articulaire chez les chiens, tels que la poudre de collagène, le MSM, la glucosamine, la poudre de cartilage de requin, la moule verte, le curcuma, l'huile de noix de coco, le poivre, et bien d'autres. Cependant, il est important de noter que la plupart de ces suppléments ont peu de chances d'améliorer la mobilité de votre chien autant qu'un exercice approprié, un poids optimal et une alimentation saine. De plus, ils peuvent également devenir coûteux.



Pour protéger les articulations de votre chien de manière proactive, suivre les conseils de cet article est le moyen le plus efficace et économique d'y parvenir. Si votre chien souffre d'une maladie articulaire dégénérative avancée, vous pouvez également discuter avec votre vétérinaire des médicaments analgésiques (AINS). Les analgésiques peuvent aider votre chien à maintenir sa mobilité et sa qualité de vie, même en présence d'arthrose.

93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page